Peut-on rire de tout ? (ft. Hanouna)

Le canular téléphonique d’Hanouna

Comme vous le savez très probablement, il règne depuis quelques temps une certaine effervescence sur les réseaux sociaux, nourrie par des dizaines d’articles relatant les faits.

Une fois de plus, Cyril Hanouna dans son émission Touche Pas À Mon Poste a fait parler de lui. En effet, le jeudi 18 mai, M. Hanouna décide d’organiser un canular téléphonique : pour cela, il diffuse une fausse annonce sur un site de rencontre dans laquelle il se fait passer pour un homme bisexuel. Suite à quoi il reçoit quelques appels d’hommes et une seule femme ; le problème se situe ici.

Tout d’abord, il prend immédiatement une voix efféminée lorsque l’un des hommes décroche : l’usage du stéréotype est ici proprement homophobe, n’en déplaise à ceux qui jugent ce procédé « amusant ».  M. Hanouna est un animateur très connu et il dispose d’une large et jeune audience. ; or, véhiculer ce type de stéréotypes lorsque l’on possède une telle notoriété, c’est de l’irresponsabilité. D’autant plus que ce canular téléphonique ne laisse pas exactement les personnes piégées (et victimes) de ce dernier anonymes : la voix est d’abord suffisamment reconnaissable, ensuite viennent le prénom et la profession.

Outre le fait qu’un canular téléphonique a déjà pour seul objectif de rire de quelqu’un à ses dépens (ce qui, rappelons-le, n’est absolument pas un humour intelligent), cette séquence en a dérangé plus d’un. Pourquoi ?

Pourquoi la polémique ?

À partir du moment où nous ne rions pas de tout le monde, nous ne pouvons pas rire de tout.

Cette affirmation semble plutôt logique, n’est-ce pas ? Alors pourquoi existe-t-il des blagues, des attitudes ou des expressions dénigrant les minorités alors que personne ne rit jamais des blancs, des hommes, des hétérosexuels et des personnes cisgenre ? Personne ne rit jamais d’eux parce qu’ils sont tout simplement considérés comme « normaux ». La « norme », c’est eux ; et pourquoi rire de la norme quand on peut rire de la différence hein ? Pourquoi ne pas stigmatiser davantage une population stigmatisée quand on en a l’occasion ? Ce serait quand même rudement dommage de ne pas renforcer les stéréotypes et taper encore une fois sur une minorité qui se fait actuellement massacrer en Tchétchénie : qu’est-ce qu’on se marre !

Alors oui, M. Hanouna, ce n’est pas « juste » une blague, ce n’est pas drôle non plus. Pour beaucoup de personnes, cette attitude est blessante, bouffonne et n’a pas de sens. Il y a mille façons de faire rire votre audience, et ni les canulars téléphoniques visant à ridiculiser les victimes, quelles qu’elles soient, ni les attitudes visant à stigmatiser une minorité ne sont censés être drôles. Et pourtant, il y en aura toujours pour me rétorquer : « Mais on ne peut plus rire de rien ! Ça t’arrive de rire, toi, la rabat-joie ? »

En fait, si. Je ris même très souvent : il existe une quantité non négligeable de personnes qui font de l’humour sans pour autant blesser des gens, les ridiculiser ou les humilier. Et ces gens-là ne font pas d’efforts surhumains pourtant. Ce n’est pas si difficile, il suffit juste de comprendre pourquoi cette attitude est à bannir.

Le petit guide de survie en société

Qui n’a jamais entendu une « blague » sur les femmes, les personnes racisées, les minorités sexuelles, les personnes en situation de handicap physique ou moteur, les minorités de genre ?

Cette attitude participe à une oppression systémique institutionnalisée. Cette expression fait peur, n’est-ce pas ? Et pourtant, elle n’en est pas moins véridique. Valider les stéréotypes, les « blagues » et attitudes stigmatisantes, c’est participer à cette oppression qu’on le veuille ou non. Cette participation est d’autant plus dangereuse qu’elle paraît inoffensive aux non concernés : ce n’est qu’une blague, non ? Non. 

En dehors du fait que ces attitudes/blagues sont rarement hilarantes (même ton copain beauf te lorgne du coin de l’œil sans faire mine de sourire), elles sont dangereuses. « Dangereuse ? Mais ça va pas, celle-là ! » Eh si, tu as bien entendu : ces prétendues blagues sont faites pour rire des minorités. Pas de la majorité, des minorités. Tu commences à situer le problème ? De la même manière qu’imiter un accent hasardeusement et très vaguement africain pour imiter un Noir, parler d’une voix efféminée pour imiter une personne homosexuelle est discriminant.

Ne le fais pas. C’est stupide, blasant et épuisant pour une grande majorité des personnes concernées. Les personnes appartenant à des minorités ne sont pas des blagues ambulantes, ni des personnes dont il faut rire. Cette attitude valide l’idée que la seule chose que l’on a à retenir lorsque l’on a affaire à ces personnes, c’est qu’elle sont différentes.

Florilège des choses à ne pas dire et à ne pas faire

Je vais ici faire une liste de toutes les choses que j’ai entendues ou vues et qui sont du même acabit que le canular de M. Hanouna, puisque, je cite « Roooh ça va, c’est une blague ! »

  • Avoir une attitude efféminée lorsque l’on imite un homosexuel
  • Appeler un Noir « Bamboula »
  • Plisser les yeux et prendre un accent chinois grossier pour imiter un Asiatique
  • Dire que « les goudous sont moches et/ou toutes masculines»
  • Dire « T’es triso ou quoi ? » ou « T’es autiste ou quoi ?»
  • Dire que les gays te dégoûtent mais que les lesbiennes t’excitent
  • Dire « Retourne dans la cuisine » à une femme
  • Dire à ton ami.e homosexuel.le que tu ne dormiras jamais avec lui/elle parce que tu as peur qu’il/elle te « fasse des choses »
  • Dire « t’es bonne » à une femme et ajouter que c’est « un compliment »
  • Parler de ton ami marocain (qui n’est pas là) en le surnommant « le terroriste »
  • Dire que tu as « rasé les murs » dans un bar gay
  • Affirmer que si un homme porte du rose, c’est qu’il est forcément homosexuel
  • Appeler une personne transgenre un « travelot » ou « la folle »

Je pourrais continuer très longtemps malheureusement, mais je pense que vous avez saisi l’idée. Oh et, si tu es l’auteur de l’une des « blagues », il n’est pas trop tard pour ne plus reproduire les mêmes erreurs. Car sache que ces foutues blagues ont un impact bien plus que grand que tu ne peux le croire, la preuve en est de cette triste affaire sur laquelle M. Nicolas Noguier, président de l’association Le Refuge, a réagi par un post Facebook sur sa page personnelle il y a à présent 19 heures :

« Je n’ai pas de temps à perdre à répondre aux mails des fans inconditionnels de Cyril Hanouna.
J’ai encore moins le temps de répondre aux insultes.

Voici ma seule réponse :
« Bonjour,
Notre écoutant a dû échanger une grande partie de la nuit avec l’un des jeunes piégé par M. Cyril Hanouna et qui était dans un état de détresse morale épouvantable.
Nous avons été fort démunis devant ses pleurs et sa peur d’être reconnu par ses parents et son entourage.
Nous n’avons pas son numéro et nous ne savons pas ce qu’il est devenu.
Vous êtes un fan inconditionnel et en avez le droit. Nous, nous pensons aux jeunes avant tout et voir l’un d’entre eux pleurer nous crèvera toujours le coeur.
Laissez-nous travailler ! » 
»

L’un des hommes piégés par M. Hanouna reste encore introuvable actuellement. J’espère qu’il est en sécurité et qu’il va bien, et que cette histoire n’aura pas un impact plus terrible sur lui qu’elle n’en a déjà eu.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Peut-on rire de tout ? (ft. Hanouna) »

  1. cet homme ne mérite pas son audience. il est clairement irresponsable et foncièrement jemenfoutiste…
    ça me donne envie de gerber, d’autant plus que BEAUCOUP de gens regardent son émission.
    ça me conforte dans le fait que je ne participerai pas à son audimat…

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai regardé l’émission en replay pour me faire une idée et (surprise !) mon avis n’a pas du tout changé aha. Il décomplexe tellement l’homophobie ordinaire, le harcèlement moral et l’humiliation publique que je ne peux pas comprendre ces gens qui le défendent avec tellement de ferveur (d’autant que ce sont rarement des féministes ou des gens sensibilisés à une cause comme celle des LGBTI. Curieux !).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s